Bénéficiaires d'une bourses FNS

Pour ces postes, le contrat est passé directement entre les bénéficiaires et le Fonds national suisse (FNS), c’est pourquoi les règlements du FNS s’appliquent. Ci-après, vous trouvez la liste des congés payés octroyés par le FNS.

 

  • Congé maternité
    • Les boursières FNS ont droit à 16 semaines de congé maternité payé (maintien du salaire à 100%).
    • Elles doivent faire elles-mêmes la demande au FNS.
    • Lorsque les circonstances le justifient, il est possible de demander une prolongation du projet ou l'engagement d'une personne de remplacement.

     

  • Congé paternité
    • Les boursiers peuvent se voir octroyer, sur demande justifiée, un congé paternité de 4 semaines (20 jours) pendant leur bourse de recherche.
    • Si la mère prend moins de 16 semaines de congé maternité et qu’elle exerce une activité professionnelle ou suit une formation, ou si elle ne peut pas s’occuper de l’enfant pour des raisons de santé, le bénéficiaire qui devient père durant la bourse peut demander un congé paternité de plus de 4 semaines, au cas où celui-ci prouve qu’il assume la charge d’assistance. Dans un tel cas, la durée cumulée du congé maternité et paternité ne doit pas dépasser 16 semaines. Dans tous les cas, le congé paternité doit être pris dans les six mois suivant la naissance de l'enfant, et pendant que la bourse est en cours.
    • Dans des cas exceptionnels, le bénéficiaire de subsides peut demander un congé paternité non payé. La décision revient au FNS.

     

    Bon à savoir :

    • Les bénéficiaires de subsides qui donnent naissance à un·e enfant au cours des neuf premiers mois suivant la fin de la bourse peuvent demander un financement supplémentaire pour cause de maternité ou de paternité.

     

  • Autres congés payés
    • En cas d’adoption, un congé payé de 8 semaines est accordé.
    • Pour la garde des enfants malades, au maximum 5 jours sont accordés par année, et 2 jours pour régler des affaires urgentes directement liées à son ou ses propres enfants.
    • Pour l’assistance et les soins à des proches, au maximum 5 jours sont accordés par occurrence.

     

    Complément FNS

    Contacter le FNS

    Complément proches-aidant·e·s